Karel Capek (1890-1938)

Est l'un des plus importants écrivains tchèque du vingtième siècle.

Il est connu pour être le créateur de la pièce de science-fiction R.U.R ou apparaît pour la première fois le mot robot inventé par son frère.

Une autre de ses œuvres, La guerre des salamandres tourne en dérision le national-socialisme, cela lui vaudra la colère d'Hitler qui le fera rechercher dès les premiers jours de l'invasion de la Tchécoslovaquie.

Karel Čapek étant déjà mort un an auparavant, c'est son frère Josef qui finit en camp de concentration.

 Josef Capek (1887-1945)

Ecrivain, photographe et illustrateur. Il est le frère aîné de Karel Capek.

Né le 23 mars 1887, à Hronov, en Bohême du nord, il passe une enfance plus ou moins identique à celle de son frère cadet et de sa sœur Helena.

Déjà, enfant, il essaie de peindre pour imiter son père qui, médecin de profession, aime s'adonner à la peinture, mais par rapport à son frère c'est un très mauvais élève. Il termine ses études à l'école professionnelle de tissage à Vrchlabi, ville au pied des monts des Géants.

Ensuite, Josef travaille dans la même région comme tisserand dans les ateliers de tissage, propriété de l'industriel Oberländer. En été 1904, grâce à un ami proche, il a l'occasion d'assister à un stage de six semaines chez le célèbre peintre Alois Kalvoda. L'artiste remarque le talent du jeune homme et lui conseille de se consacrer à la peinture. J. Capek n'hésite pas et passe les examens à l'Ecole supérieure des arts décoratifs de Prague.

Son frère Karel arrive dans la capitale trois ans plus tard pour étudier à la faculté des lettres de l'Université Charles. Les frères Capek habitent ensemble à Prague, puis à Paris. Josef est fasciné par l'art des peuples primitifs. Quelques années plus tard il écrira deux livres à ce sujet : L'art le plus modeste (Nejskromnejsi umeni) et L'art des peuples de la nature (Umeni prirodnich narodu).

Sa première exposition a lieu en 1912. Il se fait connaître comme peintre cubiste.

A cette époque Prague vit une période de bouillonnement artistique, c'est le début de l'art moderne tchèque. Josef Capek devient membre du Cercle Artistique Manes dont le but est la défense et l'illustration des arts appliqués en Bohême et qui réunit l'élite artistique tchèque.

Dans les années 1920 à 1930 il collabore avec des revues artistiques comme Umělecký měsíčník (le mois des arts), Volné směry (les voies libres) parfois comme illustrateur ou caricaturiste.

Il est également durant ces années d'entre-deux-guerres, conseiller artistique pour le Théâtre national de Prague,

Il est arrêté pour activités anti-fascistes et envoyé en camp de concentration en 1939 peu après l'invasion de la Tchécoslovaquie, il meurt au camp de Bergen-Belsen en Avril 1945.

Josef Capek à illustré plus de 400 livres dont beaucoup de couvertures pour des ouvrages d'auteurs tchèques mais aussi étrangers, les éditions originales sont aujourd'hui très recherchées.

Si vous avez l'occasion de vous rendre à Prague, la maison de la vierge noire (rue Celetna, à deux pas de la place de la république) abrite quelques toiles de Josef Capek ainsi que quelques autres peintres cubistes.

Ci dessous quelques couvertures réalisées par Josef Capek

Couvertures illustrées par Josef Capek